Articulations bleutées

IMG_0530

Je me réveille partout à la fois. Je cherche le sens de mes mots comme de ma vie. J’entends des gens parler, parfois. Ils se disent des âneries totalement communes, adaptée dans la littérature des tonneaux de bière. Ce genre d’âneries qui fait de nous ce qu’on est. Des sacs de chair stupides.

Tout est rassurant. Partout. La nouveauté rassure. La routine endort. Je ne crois pas ce que les gens disent. D’aucuns me mettent en garde. Ils sont là, un peu partout. On le voit, on les sent, les ressent. Tout cela est tout de même dérisoire quand on pense à ce que ces mêmes détracteurs se ramassent.

Je sens la vie s’agiter dans chacun des neurones bleus. Pourquoi bleu ?

Bonne question.

Le bleu m’est agréable. Certaines touches. J’aime la lumière. Je la recherche. Tout ce qui est autour n’intéresse que certains sauvages.

Instinct brisé

IMG_0885

Je pensais qu’il était impossible de. De quoi ? De tout. Un rêve est une illusion. Elle est là pour nous rappeler qu’on a jamais ce qu’on veut, qu’on en veut toujours plus, qu’on en a toujours moins.

Des fois, j’ai envie de gueuler. Gueuler contre le monde, contre les autres, contre moi. Je peux pas, alors je gueule contre les clébards du quartier. Je répands ma colère un peu partout, je me calme, et je reprends. Parfois, je crois que je suis libre. Et ensuite, je me réveille.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑